GHGSAT : double lauréate à la 41e édition du concours Les Mercuriades la FCCQ

Montréal, le jeudi 29 avril – Montréal, le jeudi 29 mars – GHGSat, le chef de file mondial en surveillance haute résolution des gaz à effet de serre à partir de l’espace, est fière d’être reconnue comme double lauréate de la 41e édition du concours Les Mercuriades organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), le plus important réseau d’affaires de la province. 

L’entreprise montréalaise a remporté le prestigieux prix Mercure dans la catégorie Innovation technologique présentée par TELUS pour sa technologie permettant l’acquisition et la distribution de données à haute-résolution sur les émissions de gaz à effet de serre, et dans la catégorie Entreprise de l’année présentée par Hydro-Québec pour sa performance exceptionnelle cette année.

Ayant gagné le Mercure dans la catégorie Start-Up en 2018, GHGSat est doublement fière de cet accomplissement qui marque l’évolution de son activité au cours des trois (3) dernières années. Le chemin parcouru par l’entreprise depuis la 38e édition du concours est d’ailleurs loin d’être négligeable. En effet, depuis 2018, GHGSat a pu s’appuyer sur les leçons tirées de son satellite de démonstration pour développer deux autres satellites dotés d’une performance considérablement améliorée. Les données récoltées par ses satellites sont aujourd’hui accessibles aux propriétaires de sites industriels, aux gouvernements et aux organismes de réglementation avec qui travaille GHGSat, leur permettant ainsi de mieux comprendre et visualiser leur empreinte de carbone et être à même d’adopter les mesures nécessaires pour la réduire.

C’est dans ce même but de lutter contre le changement climatique, et toujours grâce à sa ténacité et à un travail ardu, que GHGSat a dévoilé Pulse en 2020, une carte mondiale des concentrations de méthane à la plus haute résolution disponible aujourd’hui. Cette carte grand public représente non seulement une réussite hors du commun pour une entreprise de la taille de GHGSat, mais surtout un outil majeur contribuant au débat entourant ce gaz fort problématique que le Canada s’est engagé à réduire de 40 à 45 % d’ici 2025.  Pulse dispose désormais de 12 mois de données qui peuvent être visualisées gratuitement, offrant une vision précise et indépendante des concentrations mondiales de méthane.

« C’est un immense honneur pour toute l’équipe de recevoir ces deux prix » , affirme Stéphane Germain, chef de la direction de GHGSat. « Nous tenons à remercier la FCCQ pour leur décision qui récompense un travail de longue haleine. Motivé par un désir constant de protéger la terre depuis l’espace, chaque membre de l’équipe GHGSat travaille avec passion et dévouement, et c’est un plaisir de voir ce travail reconnu aujourd’hui. »

La 41e édition du concours Les Mercuriades, à l’instar des éditions précédentes, a rendu hommage aux mérites et aux succès des entreprises qui, grâce à leur innovation et à leur agilité, contribuent au développement du Québec. Ayant travaillé corps et âme pour mériter une place au premier rang comme fournisseur clé de données fiables, crédibles et récurrentes sur les émissions à gaz à effet de serre (GES), destinées à l’ensemble des acteurs de l’écosystème environnemental et changement climatique, GHGSat est extrêmement fière de se voir décerner ce prix et de pouvoir continuer ainsi sur sa remarquable lancée.